"O taste and see that the LORD is good: blessed is the man that trusteth in him." Ps 34.8

Nous et les voitures

17 septembre 2014
 

" Je ne garde pas dans mon cœur comme un secret la délivrance que tu m'as accordée. Je proclame bien haut combien tu es fidèle et que tu m'as sauvé. Non, je ne cache pas ton amour et ta fidélité " Psaumes 40. 11

Nous et les voitures... toute une histoire !

Même avant notre mariage monchéri et moi en étions venus à la conviction que nous ne voulions pas nous endetter pour une voiture. Nous avons vu certaines personnes le faire et étions convaincus que c'était la chose à faire pour nous. 

Je m'arrête tout de suite pour dire, que je comprends très bien que si l'on est déjà dans le processus de faire des paiements de voiture, que c'est difficile de revenir en arrière et de faire autrement. Je sais que très peu de gens ne s'endettent pas pour une voiture et que c'est même fou aux yeux de certains. Quoique même le ti-monsieur de la caisse (qui pourtant devrait vouloir qu'on prenne un prêt) nous a dit qu'on avait l'air de bien gérer notre argent ! Je ne veux pas entrer en long et en large dans le pourquoi de la chose parce que ce n'est pas le but aujourd'hui. Je résume simplement, que pour nous c'est une conviction de ne pas avoir d'endettement autre qu'un investissement dans une maison. Et je suis convaincue que tous peuvent le faire, c'est juste une question de retourner l'engrenage de côté. Mais revenons à nos moutons.

Alors nous et les voitures... Nous nous sommes mariés jeunes, étudiants, sans le sous et pas de permis de conduire. Ce qui n'est pas bien grave quand on habite dans une grosse ville. Avec le temps, la fille de la campagne que je suis, avait pas mal hâte d'avoir une voiture pour aller en campagne. Disons aussi, que j'ai Horreur d'attendre les autobus (mais je suis quand même 100 % pour le transport en commun en passant). 

Voiture numéro 1
Nous étions donc mariés depuis.. 1 ou 2 ans lorsque le besoin s'est fait vraiment sentir d'avoir une voiture pour un projet spécial d'un été. Entre temps, chéri avait passé son permis de conduire. Nous étions encore étudiant, alors acheter une voiture était impossible, encore plus s'endetter pour celle-ci. C'est ainsi qu'un ami nous a donné une voiture. Oui, oui donné ! Bon, elle était pas mal vieille il y avait des morceaux qui tenaient avec des attaches autobloquantes (le beau mot pour tyrap) et avait toutes sortes de caprices (et là je passe l'histoire du pneus qui éclatent sur l'autoroute), mais wow un char !!! Plus besoin de ramener mes sac d'épicerie en autobus !!! Malheureusement, ce ne fut qu'un amour d'été, parce que lorsque les pluies d'automne sont arrivées, la voiture prenait l'eau de partout. Alors, nous avons dû nous résoudre à l'envoyer à la casse, car de toute manière nous n'avions pas l'argent pour l'entretenir le reste de l'année. Ce fut donc le dur retour à la réalité des sacs d'épicerie en transport en commun.

Voiture numéro 2
Une année plus tard, nous avions encore besoin d'une voiture pour un autre projet d'été et n'avions toujours pas d'argent pour nous en acheter une. Et bien oui, une autre personne nous a donné une voiture. Vieille, mais tellement en meilleur état que la précédente. Cette voiture a été tout autant aimée et appréciée  que la précédente. Elle a été entretenue aux petits soins avec monchéri qui en a changé lui-même plusieurs morceaux. Elle avait toute sortes de caprices également, mais nous avons quand même réussi à la conserver 2 ans et aller deux fois aux States avec. Nous aurions pu la conserver encore quelques temps, mais nous allions avoir notre premier enfant et une 2 portes n'était pas mon rêve avec un bébé. Nous avons donc pu la donner à notre tour à des amis qui n'avaient pas d'argent pour une voiture et pas de voiture du tout et qui attendaient aussi un bébé. 

Voiture numéro 3
Ce qu'il y a eu de merveilleux avec cette voiture, a été la satisfaction d'acheter et de choisir notre voiture en plus de la payer comptant. En effet peu après voiture numéro 2, nous avons commencé à travailler tous les deux et avons donc pu économiser pour voiture numéro 3. Incident intéressant, lors de travaux, un poteau de la ville est tombé sur notre capot. Nous avons donc été dédommagé pour couvrir les frais de réparations... Nous aimions mieux garder l'argent et vivre avec les bosses. Ce qui nous a fait un fond pour payer voiture numéro 4. 

Voiture numéro 4
Voiture numéro 4 est arrivée 4 ans après voiture numéro 3. Disons, une voiture surprise ! En effet, comme nous avions fait de gros efforts pour rembourser nos prêts étudiants au plus vite (prendre un prêt étudiant : grosse erreur), nous n'avions pas économisé comme nous le voulions pour voiture numéro 4. Et comme voiture numéro 3 est devenue mourante plus vite que prévu, nous étions devant le test de nos convictions. En effet, le budget voiture était très mince. Nous voulions pour voiture numéro 4 une mini-van sachant que nous voulions une plus grosse famille. Mais nous n'avions vraiment pas les finances pour ça. Nous n'avions pas les finances pour grand chose en fait. Bien sûr, nous avons eu les conseils de prendre un prêt et d'acheter ce que nous voulions. Nous avons tenu bon. Malgré tout, vivre avec notre conviction nous a demandé de voir plus loin que le présent. Car nous avons dû acheter une voiture (en échangeant voiture numéro 3) bien qu'en meilleur état que voiture numéro 3, plus vieille qui n'avait plus de fenêtres électriques, plus de déverrouillage automatique, avec un air climatisé mourant et aussi qui n'avait plus de lecteur CD. Vive les cassettes ! Malgré tout, c'était une voiture fiable et passé les petites inconforts premiers, elle a été une bonne voiture pendant un peu plus d'un an. 

Voiture numéro 5
Un an plus tard, bébé numéro 3 était là et même si la voiture pouvait contenir 3 sièges d'enfants... ce n'était pas très confortable. Mais heureusement, nous avions réussi à économiser assez pour envisager s'acheter une mini-van d'occasion. Nous n'avions pas encore le budget du siècle étant donné le court délais, mais avec le travail acharné que monchéri a fait pour trouver la meilleur voiture d'occasion dans notre budget, et avec toutes les essais qu'il a fait, nous avons réussi à avoir notre mini-van ! Après un an dans notre vieille voiture pas du tout automatique, c'était le gros luxe le retour à l'automatisation, surtout pour l'air climatisée ! Et nous avons même pu vendre voiture numéro 4 à un bon prix à une connaissance qui en avait vraiment besoin.

Depuis nous mettons de l'argent de côté chaque mois (comme si nous faisions un paiement) pour voiture numéro 6 que nous n'espérons pas de si tôt. 

Ce qui ne veut pas dire que nous n'ayons pas des petites aventures. Une voiture d'occasion a toujours son lot de surprises et nous en avons eu une bonne cette année. 

Depuis que monchéri était de retour de son congé paternel en janvier dernier, il faisait beaucoup plus d'heures supplémentaires qu'il n'en faisait avant dans son travail. Lorsque chéri fait des heures supplémentaires, nous mettons toujours l'argent de côté pour des imprévus. Nous n'avions jamais vraiment économisé beaucoup de cette manière. Mais l'hiver dernier le compte grossissait toujours. Nous mettons de l'argent de côté pour divers projets spécifiques et là nous avions un gros montant qui n'avait aucun but précis. Je commençais à me demander ce que nous allions faire avec cette argent, sans vraiment m'arrêter trop à y penser.... Jusqu'à ce que chéri m'appelle en me disant que la voiture ne fonctionnait plus en marche arrière. Donc probablement la transmission de la voiture serait à changer... Si vous avez déjà changé la transmission de votre voiture vous savez que transmission égale beaucoup de sous. Beaucoup plus que les petites réparations d'usages avec une voiture d'occasion.  Ce n'était pas une bonne nouvelle du tout. Moi qui aurait paniqué normalement, j'ai tout de suite dit à monchéri : " ben on a exactement l'argent pour payer ça". C'était difficile de laisser toute cette argent à notre garagiste. J'étais par contre tellement émerveillée et reconnaissante à Dieu de nous avoir donné cette argent, que j'ai pris plusieurs jours à ne pas en croire mes yeux. Dieu savait que l'on en aurait besoin de beaucoup d'argent et a pourvu à l'avance au celui-ci pour qu'on n'ait pas besoin de vivre un stress à se demander d'où viendrait l'argent pour payer les réparations. Vivre le stress des frais de voiture surprises n'est jamais agréable et j'étais tellement contente de ne pas le vivre cette fois-là. Surtout avec la plus grosse facture de garagiste qu'on ait jamais eu.

Un très long post aujourd'hui, mais je voulais mettre par écrit la grâce de Dieu dans notre vie avec nos voitures. Dieu nous a donné une conviction et même si elle a été testée, nous avons tenu bon et Dieu a honoré notre foi en pourvoyant toujours à nos besoins. Pas toujours dans le luxe, mais dans ce que nous avions besoin à ce moment là. Et c'est une énorme joie que de ne pas vivre en ayant des obligations financières comme un paiement de voiture. Je ne sais pas quel budget nous aurons pour voiture numéro 6, mais je sais que Dieu pourvoira avec l'argent que nous aurons à ce moment là !

Gloire à Dieu pour sa provision !

Papa, maman

15 septembre 2014

Voici à ce que ressemble mon salon à chaque fois que mes enfants veulent jouer à papa, maman : des "lits" et des toutous partout, un vrai champ de bataille.

Ça me fait vraiment rire de voir comment ils nous voient. Premièrement, ils s'appellent chéri/e ou par nos prénoms à nous. Parce que bien sûr nous, on a des prénoms de parents et pas eux. Ils ont des prénoms d'enfant eux. Ensuite, ils chicanent leur toutous pour diverses bêtises qu'ils ont commises et surtout ils se couchent plus tard que les enfants ! Par chance qu'il y aussi les moments où ils bordent leurs "enfants", leur font des câlins et leurs lisent des histoires, sinon j'aurais un peu peur de leur perception de nous. Enfin, s'ils décident de jouer à nous imiter c'est qu'on ne doit pas être trop pire à leur yeux... quoi que....

Bon lundi !

Bouillon de légumes maison, avec les restes

11 septembre 2014
 

D'accord si vous n'avez jamais pris le temps de regarder les ingrédients d'un bouillon acheté, peut-être que vous n'avez aucun problème avec ceux-ci. Moi j'ai dû, à cause de mon ennemi le soya, regarder la liste d'ingrédients. Donc, en plus d'en contenir quasiment, assurément tout le temps (même les supers marques pas sans nom), il y aussi toutes sortes d'ingrédients douteux, même dans le bouillon de poulet ou de boeuf. Bref, ça donne pas mal le goût de faire du bouillon maison. Et là on ne parle même pas du prix. D'accord si on n'en utilise pas beaucoup ce n'est peut-être pas très intéressant, mais comme nous sommes de grands consommateurs de soupes durant la saison fraîche, il fallait vraiment que je m'y mette. 

Malgré tout ces bons arguments, que je me répète depuis plusieurs année, je n'étais pas encore arrivée à me décider à faire du bouillon de légumes maison. Je ne me rappelle même plus de "mes bonnes raisons", sinon que je pense que ça m'impressionnait et que je ne savais pas comment faire (sérieux... je suis pitoyable avec Internet à porté). 

Bref, j'ai fait une tentative vraiment pas terrible à l'automne dernier. Ce qui m'a ramené encore à mon bouillon acheté... Jusqu'à ce que ma chère amie Rachel G Cotnoir (ma complice de bouffe grano et de fermentation), me dise qu'elle faisait son bouillon de légumes avec des restes, des pelures etc... de légumes. Probablement que vous vous dites comme moi, ben je ne mange pas assez de légumes d'un coup pour que ça vaille la peine. Et c'est là que ma chère amie m'a donné l'idée de congeler mes restes de légumes. Là il faut s'assurer que personne ne vienne faire votre ménage de congélo sans le savoir, sinon ils vont vous trouver dingue de congeler des pelures d'oignons et des bouts de carottes....

Donc, depuis, c'est ça que je fais. Je congèle mes pelures, bouts et résidus de légumes et lorsque j'en ai une bonne quantité, disons au moins 1 litres je passe à l'action.

Alors, pour un bouillon maison j'ai lu que certains légumes étaient à déconseiller, comme les courges, le chou et les asperges à causes du goût qui pourrait n'être pas bons. Mais je pense que c'est à voir. De plus, si vous ne voulez pas une couleur trop étrange les peaux d'oignons rouges, et les betteraves sont à éviter. Pour ma part, disons que j'ai également une petite retenue envers les légumes qui contiennent beaucoup de pesticides dans leurs pelures, mais ça encore, à vous de faire vos choix. Je prends bien sûr le temps de bien les laver au préalable. 

Donc voici une liste non-exhaustive de ce que j'ai mis dans mes bouillons de légumes dernièrement :

- Pelures d'oignons
- Fanes de carottes (de mon jardin en pots)
- Pelures et queues de carottes
- Queues d'asperges (ouais je suis aventurière)
- Queues de coriandre
- Bouts de gousses d'ail
- Bouts de céleris
- Des bouts de brocolis (on mange la queue en potage, alors c'est de tout petits bouts)
- Queue de poireaux

 À vous d'être créatif...

Ainsi, lorsque j'ai suffisamment de restants de légumes, je mets tout ça dans une casserole, je couvre d'eau et je laisse mijoter pendant environ 1 heure. Vous pouvez également ajouter du sel pendant la cuisson pour qu'il soit déjà salé. Ensuite, je tamise le bouillon et voilà, les restants sont encore bons pour le compost ! 

Moi je fais congeler en petite portion à être utiliser plus tard. 

Si vous voulez un goût qui soit toujours semblable, il faut s'assurer d'utiliser toujours les mêmes restants de légumes. 

Avec toutes les conserves que j'ai fait cette semaine, je ne me suis fait un belle réserve de bouillon de légumes. 

Je vous reviens avec un bouillon de poulet maison très bientôt !

Bonne fin de semaine !

Mise à jour de l'onglet recettes

8 septembre 2014 


Donc voici une petite mise à jour de l'onglet recette. 39 nouvelles recettes dans la dernières année !

Déjeuner
Aebelskivers (crêpe danoise)
Gauffres au blé entier
Gauffre à la citrouille
Granola maison
Pancake aux épices
Pancake aux courgettes
Pancake à la patate douce
Pancake à la patate douce et céréale de bébé
Pannekoeken ou crêpe hollandaise

Soupe
Borscht
Soupe aux champignons
Soupe aux pommes 2 versions
Soupe carotte lentilles
Soupe carottes lentilles prise 2
Soupe Matzo
Soupe tomate-basilic
Soupe pois et pomme de terre

Salade et accompagnement
Banane plantain
Beignets de tomates vertes
Carottes glacées
Champignons au vinaigre balsamique
Choucroute maison
Choux de Bruxelles à la moutarde de Dijon
Chou grillé citron ou lime
Croustade aux tomates
Dukkah
Frites
Kimchi
Labneh- fromage de yogourt
Méli-mélo
Mousse de crevettes
Poires farcie au bleu en croûte
Pomme de terre hasselback
Pozole (soupe mexicaine)
Salade chaude aux pommes et choux de Bruxelles
Salade de betteraves crues
Salades de légumes sans laitue
Salade de melon d'eau et saucisse italienne forte
Salade de pois chiche simple
Salade de quinoa tomates, poivrons
Salade tacos
Sauce à la citrouille
Sauce aux champignons
Sauce béchamel
Sauce soya, sans soya
Sauce tzatiki
Spätlzes
Tapenade aux olives noires
Tomates-feta-basilic
Tostitos maison
Vinaigrette à taboulé

Plats végétarien
Boulettes de pois chiche
Dal
Dosas indien
Egg rolls aux lentilles
Falafel sans friture aux carottes
Gnocchis et sauce aux champignons
Maftoul/couscous palestinien
Pain de quinoa
Pâté aux lentilles végétarien
Pâtes alfredo aux haricots blancs
Pâtes sauce à la citrouille
Pois chiche grillés
Samosas végétariens
Sopes
Tacos au quinoa
Tajine de courgettes
Tarte aux lentilles
Tarte tatin aux bettraves
Thoren
Végéburger

Pain
Bretzel maison
Chapati - pain plat indien
Croissants
Gaufres au cornbread
Gressins - baguettes de pain
Pain baguette
Pain noeud aux olives
Pâte à pizza (Ricardo)
Pain tressé

Poisson et fruits de mer
Fish and chip
Galette de saumon
Pâtes aux palourdes
Rouleaux de printemps
Moules aux bbq
Saumon fraises/érable

Oeufs et viande
Boeuf Srogonoff allégé
Boulettes de poulet
Boulettes de viandes marocaines
Boulettes sauce tomate
Cigares aux choux non-farcis
Eggrolls au poulet sud-ouest au four
Enchiladas
Filet de porc aux champignons
Hot-dogs pour tous les goûts
Oeufs florentine
Pogo au four ou frit
Poulet aux citrons
Poulet frit santé
Poulet souvlaki
Poulet tika byriani
Poulet yassa
Quiche sans pâte brisée
Ragoût louisianais
Soufflé au fromage
Steak de Hambourg
Tacos au porc effiloché à la mijoteuse
Tajine de poulet

Dessert
Barres Nanaïmo
Beurre de poire
Bouchées de gâteau aux carottes
Bouchées pâte à biscuits
Brioche à la citrouille
Brioche à la framboise
Brioche aux chocolat
Brownie au cacao
Carrés aux framboises
Chou à la crème
Compote de fraises
Cornbread
Cornet sucre à la crème
Crème pâtissière
Croustade aux mandarines
Croustade aux pommes inversée
Cupcake au chocolat
Cupcake vanille
Danoise aux pommes
Dirt cake/gâteau de terre
Essence de café
Fondant
Fondant à la guimauve
Fudge
Friandise glacée au Jello
Funnel cake/gâteau entonnoir
Gâteau aux carottes
Gâteau choco-menthe express
Gâteau croustade aux pommes
Gâteau éponge
Gâteau forêt noir
Gâteau au yogourt
Guimauves au café
Guimauve au chocolat
Madeleines aux pommes
Muffin de base
Muffins aux bananes et lentilles
Muffin aux canneberges et orange
Muffin son et raisins
Nappage pour tartes aux fruits
Pain à la citrouille
Pain aux bananes
Pain aux citrons
Pain aux carottes
Pain aux dattes
Paris brest au caramel
Pâte à tarte au blé entier
Pâte à tarte au seigle
Pâte à tarte sans rouleau
Pâte feuilleté inversé
Pavlova vanille/fraise
Pommes au caramel
Popcorn au caramel
Popcorn rose
Pouding aux bleuets
Queue de castor au four
Rouleaux aux fruits
Savarin au citron
Scones
Scones à la citrouille
Scones aux raisins
Shortcake aux fraises
Smoothie à pois
Sorbet à la fraise
Tarte aux 3 chocolats
Tarte aux canneberges
Tarte au sucre et bleuets
Tarte tatin aux poires
Verrine poires-chocolat
Whoopie pie au chocolat

Biscuits
Craquelins aux graines de lin
Biscuits aux bleuets végétaliens
Biscuits aux chocolat
Biscuits aux graines de sésame et tahini
Biscuits aux pépites de chocolat
Biscuits à la cassonade et aux épices
Biscuits à la mélasse
Biscuits craquelés au gingembre
Biscuits/galettes au gruau
Biscuits maisons de pain d'épices
Biscuits sablés
Biscuits tarte à la cream Boston
Biscuit au yogourt

Boisson
Boisson gazeuse aux pêches
Chocolat chaud épicé
Kéfir d'eau/fruits
Moût de pommes maison
Sirops pour le café

Autres
Cupcakes en forme de coeur
Faire repousser de l'ail
Germination 101
Légumineuses congelées
Lingettes de bébé maison
Mousse à capuccino sans machine
Tutoriel et patron cupcake wrapper 
Tutoriel papillon en chocolat
Pâte à soda
Pots Mason au four

Décoration de gâteau 
Cupcakes à drapeau
Cupcakes avion de papier
Cupcakes de barbes
Cupcakes château
Cupcakes chrysanthème
Cupcakes coeur blanc
Cupcakes de dragon
Cupcakes Mater
Cupcakes lion caketopper
Cupcakes renard
Cupcakes Schtroumpf 
Cupcakes superman
Cupcakes suprise/pinata
Gâteau à banderole 
Gâteau à frisons
Gâteau ballerine
Gâteau ballon de soccer
Gâteau cowboy
Gâteau éponge étagé à la fraise
Gâteau enrobé de chocolat
Gâteau extra chocolat
Gâteau fleuri
Gâteau forêt noir
Gâteau de golf
Gâteau Hello Kitty
Gâteau picoté bleu
Gâteau pinwheel
Gâteau princesse au petit pois
Gâteau renard
Gâteau rosettes
Gâteau superman
Gâteau tulipe
Table de dessert dragons
Table de dessert papillons


Poupées en feuilles de maïs

8 septembre 2014
 

En épluchant notre maïs dernièrement, je me suis dit qu'il devait bien y avoir un bricolage à faire avec les feuilles. Et c'est là que Pinterest m'a fait découvrir les poupées en feuilles de maïs qui sembleraient être d'origine amérindienne et traditionnelles chez nos voisins du sud.

Je trouvais que c'était un petit brico bien sympathique à faire avec mes enfants. 
Vous avez bien remarqué l'épée pour le "chevalier" de fiston !
La première étape était de faire sécher les feuilles. J'ai lu qu'on n'avait qu'à les éponger avec un linge pour enlever le plus d'humidité possible et d'ensuite les laisser sécher au soleil pendant une journée. C'est ce que nous avons fait. 

Pour réaliser les poupées en soi, j'ai suivis un modèle comme celui de Martha Stewart ici.  Nous n'avons pas été jusqu'à leur créer des vêtements, mais peut-être une autre année.


C'est moi qui les ai fait parce que mes enfants ne sont pas encore assez bons pour faire des nœuds et tresser, mais ils m'ont aidé en tenant les morceaux pendant que je nouais. J'ai bien aimé les réaliser et j'aurais aimé en faire d'autres, mais j'avais malheureusement d'autres responsabilités de maman plus importantes à faire, snif !

Je dirais que pour réaliser une poupée cela prend les feuilles d'environ 1 maïs. 

Bon lundi !

Poulet Yassa

4 septembre 2014

Oui, oui il y a du poulet sous cette tonne d'oignons ! Je le sais on le voit à peine. Mais c'est vrai qu'il y a une tonne d'oignons dans cette recette. Ce qui est aussi étonnant est que je n'aime pas vraiment les oignons normalement. Mais lorsqu'une amie africaine m'a fait goûté à cette recette sénégalaise, et bien j'ai été étonnée à quel point c'était bon et je lui ai demandé la recette. Malheureusement, le site qu'elle m'avait donné en référence n'existe plus, alors j'ai fouillé pour trouver une recette qui semblait être semblable. 

Conclusion, ma recette était aussi bonne. Et comme je ne sais jamais quoi faire avec des pilons des morceaux de poulet, ça va définitivement devenir une recette courante chez nous (bon autant qu'une recette peut être courante chez nous). En autant que j'ai assez d'oignons dans mon frigo, bien sûr ! Toutes les recettes que j'ai vues demandaient du bouillon de poulet en cube. Je ne voulais pas rater, alors j'ai obéit. Mais la prochaine fois je vais simplement utiliser du bouillon de poulet maison.

J'ai goûté à des recettes de bien des cultures et vraiment les africains sont les rois pour assaisonner les viandes et les poissons. Les recettes traditionnelles africaines prennent du temps, mais ça en vaut vraiment la peine.


- Environ 1,5 kg de morceaux de poulet (cuisses ou pilons)
- 7 oignons tranchés
- 180 ml de jus de citrons
- 2 cuillères à soupe de moutarde de Dijon
- 6 cuillères à soupe d'huile
-1 tête d'ail
- 2 cubes de bouillon de poulet
- 1/4 de cuillère à soupe de poudre de piment fort
- Sel et poivre

Faire mariner le poulet avec 1 cuillère à soupe de moutarde, la moité de l'ail pressé, 90 ml de jus de citrons et du poivre fraîchement moulu. Laisser reposer pendant au moins 2 heures.

Trancher et faire mariner les oignons avec le reste de la moutarde, du jus de citron et du poivre fraîchement moulu. Laisser mariner aussi longtemps que le poulet.

Faire griller le poulet au four avec 3 cuillère à soupe d'huile à 450 F entre 30 et 45 minutes, ou jusqu'à ce que le poulet soit doré ou presque cuit (pas nécessaire qu'il soit parfaitement cuit).

Faire revenir légèrement les oignons dans une poêle avec le reste de l'huile, puis ajouter le reste de l'ail, le poulet, 2 tasses d'eau, le bouillon en cube, la poudre de piment et du sel. Laisser ensuite mijoter pendant 30 à 40 minutes, jusqu'à ce que le poulet soit bien cuit et que la sauce soit bien épaisse. 

Servir avec du riz ou du couscous !


Notre "rentrée" arc-en-ciel

2 septembre 2014

Enfin, pour ceux qui font l'école à la maison c'est plutôt la non-rentrée, parce qu'on ne rentre à nul part !

J'aurais préféré commencer directement dans nos cahiers sans faire trop de chichis, mais bon. J'ai quand même pensé que faire une journée de départ plus légère et spéciale, serait plus amusante ! Nous n'avons rien fait de super complexe, je leur ai seulement présenté leur nouvel horaire d'école et les attentes que j'avais envers eux cette année. 

Par contre,  nous avons aussi fait une petite thématique arc-en-ciel. Nous avons terminé l'année avec un gâteau arc-en-ciel et nous commençons l'année avec la même thématique.


Pour commencer ils ont eu un petit cadeau. Rien de bien gros, quelques crayons, pinceaux et des livres pigés dans ma réserve (quasi sans fond) de livres donnés et d'occasion. Pour mes enfants, aussitôt que c'est dans un sac cadeau c'est génial !


Puis, nous avons découpé des arc-en-ciels. Je leur ai donné des morceaux de cartons avec des grosseurs décroissantes et sans tracer les formes ils ont découpé leur arc-en-ciel. Du coup, nous avons appris les couleurs de celui-ci. 


Pour fiston, je lui ai demandé d'écrire le nom des couleurs au son (il ne connaît pas vraiment l'orthographe encore). Du coup, nous avons révisé les sons appris au printemps. 


Nous avons terminé en cuisinant des biscuits aux M et M de couleurs, pas très jolies, mais très bon !

Bonne rentrée à tous !