"O taste and see that the LORD is good: blessed is the man that trusteth in him." Ps 34.8

Pâte feuilletée inversée

16 juillet 2012

D'accord si vous pensez que je suis du genre à réaliser des desserts aussi élaborés qu'un millefeuille aux fraises régulièrement, vous vous trompez. La seule personne que je connais qui fasse ses propres millefeuille est la patronne que j'avais lorsque j'ai travaillé en Suisse. J'ai tout de suite voulue l'imiter.... Ça m'a pris 12 ans à me décider ! En général je préfère les desserts qui se cuisinent en une seule phase et idéalement en utilisant qu'un seul bol ! Maintenant que je me suis décidée à faire un millefeuille, je crois que je devrais m'y remettre plus vite que dans 12 ans parce que sinon je vais en entendre parler !! Car, bien évidemment ce dessert fut un grand succès marqué par le silence complet à table lorsque c'était le temps de le manger.

Brièvement un millefeuille c'est trois étages de pâte feuilletée préalablement cuit, un étage de crème chantilly (crème fouetté à la vanille) et fraises, un étage de crème pâtissière et fraises et un glaçage simple avec chocolat. J'ai suivis ma recette, mais celle de Ricardo semble très bien.

Mais, comme son  nom l'indique je ne donne pas la recette d'un millefeuille ici, mais de la pâte feuilletée. Au début de mon mariage dans mon immense phase "je veux tout faire moi-même" je me suis attelé à la tâche de faire ma propre pâte feuilletée.

Ma première tentative qui suivait la vraie technique (voir ici) a été une catastrophe. Le beurre sortait de partout. Puis j'en ai parlé à un ami cuisinier et il m'a donné sa technique qui est plus simple. En fait la pâte feuilletée inversée est étonnamment simple à réaliser. C'est le temps d'attente entre chaque phase qui est le plus désagréable ! J'ai réussit à maîtriser la pâte feuilletée avant la pâte à tarte. Maintenant lorsque j'en fais, je la découpe en morceaux et la mets au congélo. C'est beaucoup plus rapide ainsi, lorsque c'est le temps de l'utiliser.

Cette pâte est comme celle que l'on achète au marché. Enfin, je n'en ai jamais acheté, mais les résultats sont identiques. Ne vous fiez pas à la couleur du millefeuille, ici j'ai fait un peu trop cuire la pâte.

Détrempe
- 1 1/2 tasse de farine (190 g)
- 120 ml d'eau
- 1 pincée de sel

Beurre
- 3/4 de tasse de beurre (200 g)
- 1/2 tasse de farine (70 g)

Faire la détrempe de farine : mettre la farine et le sel dans un bol, y faire un puits et y ajouter l'eau. Avec une fourchette mélanger délicatement l'eau à la farine. Un peu comme ici, mais moi je le fais à la fourchette dans un bol. Laisser reposer au frigo.

Ramollir la deuxième portion de beurre et ajouter la farine. Mélanger au batteur électrique pour former une boule de pâte.  Aplatir la boule en forme carré et laisser reposer 20- 30 minutes au frigo.

Rouler les deux pâtes à grandeur égale sur une surface enfarinée. Placer le mélange de beurre sur la détrempe.

Encore une fois sur une surface bien farinée rouler la pâte sur le beurre. Plier en 2, mais le beurre vers l'extérieur. Rouler, puis plier en 3, toujours le beurre vers l'extérieur.

Refaire la dernière étape de pliage et roulage 3 fois en laissant reposer la pâte au frigo minimum 15 minutes entre chaque roulage.

Et voilà ! Maintenant vous êtes prêts à attaquer les croissants !

1 commentaire:

  1. Ça semble bon. Une bonne recette a faire une journée de pluit.

    RépondreSupprimer